Passage essentiel pour tout professionnel qui se respecte, le pitch est un exercice décisif qui répond à certaines règles spécifiques. Avez-vous une réunion de prospection planifiée ? Dans ce cas, nous vous conseillons de lire ce qui suit !

Qu’ est-ce que la hauteur et pourquoi est-ce si important ?

Pitch est simplement la présentation sommaire d’une activité , d’un projet ou d’une entreprise, en particulier de ses points forts. Plus qu’une simple introduction, le pitch est l’occasion de se jeter dans le bain d’une manière percutante en apparaissant devant le public. L’objectif : lui donner envie d’en savoir plus et le convaincre de vous faire confiance !

Si, à l’origine, le terrain était utilisé pour décrire en quelques mots un scénario cinématographique (indispensable pour capter l’attention d’un producteur qui reçoit des dizaines de propositions par jour !) , cette prostituée est maintenant utilisée dans de nombreux autres domaines  : rencontre avec les investisseurs, soirée réseautage, entretien d’embauche, rencontre avec un prospect, prospection téléphonique…

Comment faire un bon terrain ?

Évidemment, un terrain se prépare. La première question fondamentale à vous poser devant votre feuille blanche  : qui est le public que vous avez l’intention de vous adresser ? Les éléments sélectionnés, ainsi que la manière dont vous les présenterez, ne seront évidemment pas les mêmes selon que vous effectuez votre démonstration devant un plancher professionnel ou en présence d’un client potentiel.

Il est également crucial d’articuler votre argumentaire autour de votre objectif  : vendre un service, présenter un nouveau produit, obtenir du financement… Gardez à l’esprit que le but d’un terrain n’est pas de donner le maximum d’informations dans un temps limité, mais de présenter « exactement ce qu’il faut » pour vous donner envie d’en savoir plus.

pourquoi il est essentiel de viser la concision et la simplicité C’est  ! Votre public doit immédiatement comprendre et conserver votre message. Il semble contre-productif de tenter de l’impressionner par un discours verbeux et technique inutilement.

Avant vous construisez votre terrain, il est également essentiel de revoir vos forces. En effet, cette brève présentation devrait vous permettre de vous différencier de vos concurrents , notamment en soulignant votre valeur ajoutée. C’est donc à vous de trouver des éléments distinctifs capables de convaincre la personne devant vous !

Dépliage d’une hauteur efficace

Et le déroulement de votre pitch ? Même si celui-ci diffère nécessairement en fonction des circonstances, il respecte une structure relativement stable.

Ci-dessous, nous vous proposons de découvrir une structure de terrain adaptée à un rendez-vous commercial . Cette structure, connue pour son efficacité, a été formulée par Dan Roam dans son célèbre livre « Show & Tell ».

  • Étape 1 — Établir des bases communes entre vous, votre public et le projet.
  • Étape 2 — Apporter le problème. Cela doit bien sûr être fondé sur une base commune.
  • Étape 3 — Proposer une vision complète du projet pour se projeter lui-même.
  • Étape 4 — Parlez des différentes options pour atteindre l’objectif. L’idéal est de paralléliser deux chemins distincts. Le premier est complexe et rempli de souches. La seconde est plus courte, plus efficace, et s’attaque au nœud du problème. Bien sûr, c’est cette deuxième option que vous avez l’intention de mettre en place.
  • Étape 5 — Maintenant, il s’agit de pousser l’ongle en montrant comment la solution que vous préconisez est la meilleure solution pour résoudre le problème initial. À ce stade, des exemples de vos succès précédents sont les bienvenus.
  • Étape 6 — Décrire la méthodologie en place pour atteindre l’objectif.
  • Étape 7 — Enfin, il s’agit enfin de se projeter au-delà des résultats du projet en soulignant les avantages que l’entreprise pourra tirer de cette collaboration (augmentation de performance, réduction des coûts, fidélisation des clients, réduction des absences…).

Quelle attitude adopter le jour de la présentation ?

Une fois le contenu et la structure de hauteur clairement définie, reste à travailler votre communication orale, sans impasse sur votre langage corporel . Cet aspect, parfois considéré comme secondaire, ne doit pas être négligé car un pitch pertinent aura tendance à perdre toute efficacité si vous n’êtes pas en mesure de le mettre en évidence.

Comme vous le savez probablement, une personne que vous rencontrez pour la première fois vous juge dans les premières secondes. Il en va de même pour le pas où les 10 à 30 premières secondes sont décisives .

Le jour J, assurez-vous d’être détendu, souriant et montrez que vous avez toute confiance dans votre service ou projet  ! Seulement, si certaines personnes sont nées haut-parleurs, à l’aise dans toutes les circonstances, d’autres ont peur de se retrouver submergés par le stress et de perdre leurs moyens. A a trouble que de nombreux professionnels connaissent et n’a pas grand-chose à voir avec les compétences. Vous pouvez en effet être un excellent gestionnaire de transition et avoir du mal à obtenir des missions, parce que vous ne savez pas comment vous vendre.

Si vous êtes dans ce cas, sachez que simplement préparer votre terrain bien et vous entraîner en amont devraient déjà vous permettre de gagner en confiance. En passant, le recours à des exercices de relaxation , en particulier la respiration, devrait être d’une grande utilité pour vous. Enfin, en enchaînant les présentations, vous gagnerez naturellement une assurance.

Veillez à ne pas apprendre votre hauteur par cœur , au risque de tomber dans la récitation et de voir votre perspective tomber en torpeur dès les premières secondes. En un mot : soyez spontané !

Résumons  : un bon pitch est une synthèse, une présentation pertinente et percutante d’une entreprise ou d’un projet, adaptée à son public et répond à un objectif spécifique.

Tag : Comment présenter son entreprise ?

Comment faire un pitch de son entreprise ?