Les bâtiments anciens ont une âme qui attire beaucoup de gens qui veulent entreprendre des rénovations pour créer leur propre maison. Avant de commencer la rénovation d’une vieille maison, il est important de savoir si le bâtiment qui vous intéresse est considéré comme une ruine ou une rénovation existante . Cela affectera votre travail.

maison à rénover en ruines ou construction existante ?

Qu’ il s’agisse d’une grange centenaire, d’une ancienne maison ou d’une ancienne ferme, tout projet de rénovation d’un tel bâtiment commence par l’identification du type de propriété. Ainsi, selon la loi :

« Une construction constituée uniquement d’un mur et de fondations, qui est parsemée dans le cadastre et n’est pas imposée dans le cadre de l’impôt foncier ou de l’impôt de l’appartement devrait être considérée comme une ruine et non comme une construction. »

Afin de restaurer une ruine, certaines conditions doivent être remplies :

  • La plupart des murs porteurs doivent encore être présents.
  • Le département d’urbanisme doit donner son consentement écrit.
  • La

  • ruine doit avoir un charme architectural particulier. Ce dernier doit être respecté par des travaux de restauration.
  • La ruine doit être connectée à l’eau et à l’électricité.

Les droits de la municipalité

Si un bâtiment est considéré comme étant en ruine, la municipalité a droit à :

  • expulse toute personne qui y habite ;
  • décider de la destruction complète du bâtiment (surtout si un bâtiment détruit risque d’effraction dans l’espace public).

La définition d’une ruine

Un bâtiment détruit fait référence à un bâtiment dégradé par le temps ou délibérément détruit. Dans les deux cas, il est une ruine seulement si les traces du bâtiment sont préservées.

Dans les zones rurales, les vieilles fermes, les bâtiments agricoles et les anciennes granges sont très souvent considérés comme des ruines. Si tel est le cas, vous devez vous conformer aux lois et règlements applicables.

Étapes pour rénover une maison détruite

La rénovation d’une vieille maison représente un certain budget, mais surtout, le temps et l’énergie. Pour commencer vos travaux de rénovation en toute sérénité, avant d’acheter un ancien bâtiment, vous devez effectuer les étapes suivantes :

  • Étape 1 : Consulter le cadastre et le PLU ;
  • Étape 2 : Visiter les ruines avec l’architecte ;
  • Étape 3 : Vérifier l’entretien du site.

Étape 1 : Consulter le cadastre et le PLU

Avant cela, vous pouvez visiter la maison détruite que vous voulez acheter. L’IZI d’EDF vous recommande de visiter le site web de l’EDF Cadastre en ligne www.cadastre.gouv.fr pour vérifier si l’intrigue apparaît là.

Deuxièmement, vous pouvez également consulter la carte communautaire ou le plan local d’urbanisme (PLU). Un certificat d’urbanisme peut être fourni gratuitement par l’hôtel de ville sur demande. Ce document est important pour comprendre les règles qui s’appliquent à votre pays. Cela vous permet d’évaluer la faisabilité de votre projet de rénovation.

Vérifiez également :

  • que le terrain est constructible (sinon, vous ne pouvez pas réhabiliter les ruines) ;
  • que la reconception de la cible du bâtiment est possible (par exemple, dans un bâtiment commercial que vous voulez transformer en appartement, par exemple).

Sachez que votre projet, si votre pays est situé dans la zone ABF. La restauration sera présentée aux architectes des bâtiments de France. Vous avez l’autorisation de vous donner certaines restrictions afin de respecter l’architecture de la région environnante.

Étape 2 : Visitez les ruines avec l’architecte

Même si vous avez le favori pour une maison détruite, visitez toujours avec un spécialiste de la construction. Idéalement, contactez un architecte pour déterminer pleinement la faisabilité du projet.

La tâche de l’architecte est de vérifier l’état du cadre, de s’assurer que votre bâtiment est sain, etc. L’architecte mesure les faiblesses et les forces des ruines. Ainsi, il vérifie l’âge de la couverture et vous demande de la répéter si elle a plus de 50 ans. Il s’assure qu’il ne s’agit pas d’une zone à risque de termites, etc. Il note qu’il s’agit de soulever l’humidité, de grandes fissures, etc.

A la suite de votre visite des ruines, l’architecte vous donnera un diagnostic technique du bâtiment et de ses environs. Cette est important pour vous aider à :

  • mieux définir votre budget
  • et négocier le prix d’achat mieux avec le vendeur.

Si vous décidez réellement d’acheter la propriété, l’architecte vous aidera également à créer votre projet de restauration.

Étape 3 : Vérifier la maintenance du site

Lors de la visite des ruines avec l’architecte, il contrôlera principalement sur le terrain. Pour être réparé, un package doit être connecté :

  • Égouts ;
  • eau ; électricité
  • et éventuellement gaz.

Une ruine sans service peut être achetée, bien sûr. Il suffit de penser à la budgétisation pour le maintien du pays. Ce critère peut être utilisé par la négociation de l’achat du terrain.

Le budget pour le service d’un pays dépend d’une ruine à l’autre. Cela dépend du type de terrain mais aussi à partir de la distance de connexion à prévoir.

Dans les zones rurales, l’assainissement autonome, comme la fosse septique, peut être une alternative.

Mettre des clauses suspensives dans le préaccord

Lors de l’achat d’une maison en ruine, l’IZI d’EDF vous recommande d’inclure des clauses suspensives dans le contrat préliminaire. Cela vous permet de signer rapidement, tandis que a posteriori vous avez le temps de tout vérifier avant la signature finale.

Vous protégez les clauses suspensives du contrat préliminaire. Dans le cas d’une promesse de vente ou d’un contrat de vente, les clauses suspensives peuvent prévoir :

  • Obtenir un prêt bancaire
  • et obtenir un permis d’établissement et/ou de démolition de l’hôtel de ville.

Si ces deux conditions ne sont pas remplies, vous avez la possibilité de résilier le contrat.

Si vous achetez une ruine, Ne signez rien tant que vous n’avez pas l’avis de votre notaire. Il est important que ce soit un notaire autre que celui du vendeur, de sorte qu’il défend vos propres intérêts.

Définissez votre projet

Rénover un ancien bâtiment est le meilleur moment pour s’aventurer dans un projet atypique. Avec l’aide d’un architecte ou seul, vous devez également définir ce que vous allez faire avec ces ruines. Prenez en compte vos besoins et votre style de vie pour concevoir la maison qui vous ressemble.

Cuisine ouverte ? Chambres moins divisées pour profiter du volume de la maison ? Un auvent entre la cuisine et la salle à manger pour profiter de la lumière et garder les cloisons ? Un porche ? Une salle de jeux avec un étage pour les enfants ? Un bureau pour le télétravail ?

Quels que soient vos souhaits, un architecte crée les plans qui respectent vos souhaits et la faisabilité de votre projet étude. Pour rénover une maison détruite, vous avez la possibilité de respecter l’authenticité de la maison, tout en l’adaptant à un mode de vie contemporain.

Pensez à l’efficacité énergétique

Aujourd’hui, lors de la rénovation d’une maison détruite, il est important de penser à l’efficacité énergétique du bâtiment. Pour combiner charme et confort, créez une maison qui consomme peu d’énergie et qui est plus respectueuse de l’environnement. Rénover toute la maison en gravats, il est possible d’appliquer une isolation pour réduire autant que possible les émissions de CO2.

En suivant le principe de fonctionnement des maisons passives et du bioclimatisme, vous pouvez rénover votre maison afin qu’elle puisse être consommée le moins possible. Pour ce faire, suivez ces recommandations :

  • choisissez une orientation sud pour votre maison pour profiter du soleil toute l’année profiter de l’énergie fournie
  • ,

  • profiter de la ventilation naturelle
  • ,

  • planifier un puits canadien ;
  • investir dans l’énergie renouvelable (panneaux photovoltaïques, panneaux solaires thermiques, pompe à chaleur, etc.)
  • ;

  • prenez soin de vos travaux d’isolation et ne laissez pas de ponts thermiques (isolation du sol, isolation des murs, isolation du grenier et du toit, isolation des fenêtres et des vitrages, etc.).

Confiez les professionnels aux rénovations

Si vous pouvez effectuer vous-même une partie des travaux de rénovation dans le cadre d’un projet de réhabilitation de ruine, vous aurez certainement besoin de l’aide d’artisans pour certaines tâches. Faites confiance aux professionnels du réseau IZI by EDF pour vous accompagner au mieux dans votre projet.

Que ce soit un électricien, un plombier, un maçon, vous trouverez des artisans locaux qui seront impliqués dans la rénovation de votre maison par IZI d’EDF participer. Tous les artisans de notre réseau sont dûment assurés (assurance d’indemnisation professionnelle, assurance garantie 10 ans, etc.).

Vous serez en mesure de créer la maison de vos rêves avec de belles ouvertures et une excellente isolation. Tout d’abord, faites attention au cadre et au toit pour protéger votre future maison contre les intempéries dès que possible.

Rénovations

Tag : Est-il intéressant de rénover une maison ?

Comment rénover une ancienne maison ?